Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2013

Le cordon bleu (10)

Le cordon-bleu (10)

 

   Le Brahz tient le choc. Il ne boit que de l’eau, mais sa fourchette est redoutable. Le prêtre l’observe, goguenard, du coin de l’œil, tout en sirotant le vin rouge à minuscules gorgées de connaisseur.

    « Il est gouleyant, juge-t-il avec un claquement de langue approbateur. Le bouquet s’attarde en bouche. »

    Le jeune professeur félicite la cuisinière pour son talent de cordon-bleu :

    « Vous auriez pu faire fortune dans la restauration, Mme Ducasse.

    - Pour ça, il m’aurait fallu un petit avoir pour m’installer, mais je n’ai jamais eu un sou vaillant, depuis la mort de mon mari. »

    Jusqu’à ce moment, Germaine n’avait parlé que du voisinage, de Sainte-Radegonde-en-Marais à la routine si routinière, qu’elle trouve à son goût, même si parfois le comportement de certains habitants la surprend ou la choque.

    Citrin sait déjà en quelles circonstances est décédé le mari de Mme Ducasse, mais les deux autres convives, qui l’ignorent, doivent apprendre l’horrible vérité.

 

    (Extrait de Entre muraille tt canal, roman, 374 pages, 15 euros, frais d’envoi offerts, en vente sur ce blog. Payable par chèques, à l’adresse suivante : Yann  Le Puits, 95 rue de la Mésangerie, Saint-Cyr-sur-Loire, 37540, ou avec Paypal).

 

09:53 Publié dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.