Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2013

Le gêneur 10

Le gêneur innocent 10

 

   La faim, la soif, l’assourdissement, l’insomnie, l’angoisse de mort avaient tailladé les corps et les esprits. Afin de nourrir la Terreur, les miliciens mitraillaient encore parfois sans le moindre motif défensif. Lorsqu’il pouvait observer les personnes sans être lui-même remarqué, le portraitiste crayonnait les lignes tourmentées d’un visage miné par la souffrance.

    Les gestes des rescapés visaient la seule survie. L’Art était devenu un luxe, que l’on ne pensait même plus à se permettre. Au mieux, l’activité artistique n’inspirait plus que de l’indifférence, au pire de la méfiance. Gens condamnés à la traque, l’existence même de l’artiste ne leur paraissait guère concevable. Pourtant, le dessinateur silencieux continuait d’enregistrer les symptômes de déliquescence.

       Nouvelle extraite de Au creux du Styx, 240 pages, 12 Euros, payable par chèque à l’ordre de Yann Le Puits, 95 rue de la Mésangerie, 37540 Saint-Cyr-sur-Loire, ou avec Paypal, en ligne. Frais d’envoi offerts pour tous pays de l’Union Européenne.

 

 

 

09:41 Publié dans Nouvelles | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.