Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/07/2014

A bas les normalisateurs !

A bas les normalisateurs !

 

   Une compagnie aérienne refuse d’embarquer des personnes en fauteuil roulant, au prétexte qu’elles voyagent sans accompagnateur ; Euro Disney se permet de faire attendre une heure et demi des handicapés mentaux,  alors que la loi nous donne à tous, quel que soit notre handicap, la priorité absolue dans les files d’attente.  Honte à la puissance trois mille sur les normalisateurs, ceux que le spectacle de nos difficultés offense !

    Personnellemet, je n’utilise ma carte d’invalidité que dans certains cas : musées nationaux, Hôtel des Impôts, Préfecture, mais partout nous devons défendre nos droits, inaliénables, contre les fabricants de moules pour une humanité formatée, lisse, homogène, en un seul mot : déshumanisée.    

 

 

 

10:14 Publié dans Essais | Lien permanent | Commentaires (0)

29/06/2014

La grammaire du ministre...

Veuillez bien réviser votre grammaire !

   

   Phrase du Secrétaire d’état aux transports, Frédéric Cuvillier, le lundi 16 juin, sur l’antenne de France Inter, vers les huit heures et demi :

    « La SNCF a mis en place un service d’urgence, pour permettre aux lycéens qu’ils puissent participer aux épreuves du Bac… »

   Quel nom  porte l’abominable erreur grammaticale, commise par Monsieur le Ministre     ? Un solécisme. Présumons qu’il devra compulser le dictionnaire, pour découvrir la signification de ce mot.  

    Même pour les oreilles un peu endormies du retraité que je suis, à l’heure du petit-déjeuner, cela suffirait presque à vous faire avaler la tartine de travers.

    Même pour les oreilles un peu endormies du retraité que je suis, à l’heure du petit-déjeuner, cela suffirait presque à vous faire avaler la bouchée de pain de travers. Aussi vais-je me permettre de rappeler à ce cuistre qu’il existe de bons manuels de grammaire et qu’il n’est pas honteux de les utiliser.

   Je crois que Monsieur le Secrétaire d’état ferait bien de repasser l’épreuve de français du baccalauréat, ou plutôt celle du Brevet des Collèges, difficulté suffisante pour ses capacités linguistiques.

    Dommage, pour un homme qui s’occupe de la SCNF, de faire dérailler la langue qu’il devrait parler de manière irréprochable. Quant à son bac, il ne lui permettrait pas de traverser le moindre chenal,  car s’il a des voies, ce sont des voies d’eau. Naufrage et noyade assurés, à cause d’avaries langagières, causées par la crasse ignorance des écueils grammaticaux.

   

12:53 Publié dans Essais | Lien permanent | Commentaires (0)

28/06/2014

Les gars de la marine...

Les gars de la marine 

 

 

26 mai 2013

 

    A midi, un chansonnier nous a donné une raison de parader, de pavoiser, de nous rengorger,  de lancer des "cocoricos" triomphants ! Réjouissez-vous, Gaulois ! La France arrive, pour une fois, première dans une compétition, celle du chauvinisme, de la xénophobie et du refus de l'Europe. la sinistrose, va te rhabiller ! Un grand merci à Mme Marine Le Pen et au Front National ! 

09:27 Publié dans Essais | Lien permanent | Commentaires (0)